Lancement officiel de l’Ecole Supérieure de Volcanologie, de gestion "> Lancement officiel de l’Ecole Supérieure de Volcanologie, de gestion "> Lancement officiel de l’Ecole Supérieure de Volcanologie, de gestion "> Lancement officiel de l’Ecole Supérieure de Volcanologie, de gestion ">
Vous avez des questions ? +243 994 193 561
Phone: +243 994 193 561 Email: info@unigom.ac.cd
>
2024-02-12 20:18:10 0

Goma: L'Université de Goma lance la première École Supérieure de Volcanologie, de gestion des risques et des catastrophes en RDC

Lancement officiel de l’Ecole Supérieure de Volcanologie, de gestion des risques et des catastrophes de l’Université de Goma ce lundi 12 Février 2024. Cette activité s’est tenue à Goma dans la salle de conférence de l’hotel Cap Kivu.

C'est une initiative d’aide à la communauté qui est louée par les autorités académiques de l’Université de Goma et ses partenaires, bien plus par l’autorité provinciale qui tous remercient Son Excellent Félix Antoine Tshisekedi, chef de l’Etat Congolais qui a promis d’ouvrir cette école au Nord-Kivu lors de son passage à Goma après l’éruption volcanique de Mai 2021.

 

Parlant au nom du gouverneur militaire de la Province du Nord-Kivu, le Général Major Chirimwami Peter, Madame Prisca Luanda sa conseillère en matière d’éducation a étayé l’importance d’avoir cette école dans cette province pour la prévention des risques pouvant affecter l’environnement et la population en cas d’éruption volcanique ou autres catastrophes naturelles.

« Cette initiative émane de la volonté inébranlable du président de la République pour son engagement en faveur de l’éducation, la recherche et du progrès scientifique qui a ouvert la voie à l’Enseignement Supérieur et Universitaire. Sa détermination envers la prévention des risques et catastrophes naturels et la protection de la population témoigne de son leadership éclairé pour le bien être de la population en faisant de la création de cette école une priorité pour la ville de Goma. » a dit Prisca Luanda Kamala.

Le Nord-Kivu, riche en ressources naturelles et culturelles est également marqué par la présence des volcans actifs, ce qui nécessite une expertise spécialisée pour prévenir et atténuer les risques liés aux catastrophes naturelles.

Les problèmes liés aux risques et catastrophes naturelles sont énormes et complexes, que ça soit d’origine volcanique, sismique ou endorpique, ils ont un impact dévastateur et pésant sur la population tant sur le plan économique qu’environnemental depuis bien d’années; et l’université de Goma est de ce fait au cœur des solutions idoines pour que les désastres du passé ne se répètent pas.

Comme annoncé au lancement officiel de l’année académique 2023-2023 par le Recteur de l’Université de Goma, P.O Muhindo Mughanda, l’UNIGOM est entrain de devenir une boîte à solution pour des problèmes de la société et pas une fabrique des diplômes.

 

C’est dans cet optique qu’elle salue le courage du Ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire SEM Muhindo Nzangi Butondo, pour avoir autorisé le fonctionnement de cette école tout en félicitant ceux qui s’y sont déjà inscrits car ils viennent d’ouvrir une nouvelle page dans l’enseignement Supérieur qui ne veut plus être théorique.

À travers les enseignements seulement qui s’organisent à l’Université de Goma, elle ne se sentait pas au milieu de la société car certains problèmes n’étaient pas couverts par une expertise, elle a alors pris le lead en créant l’ESV-Goma pour renforcer les capacités des chercheurs en matière de prévention et de gestion des risques pour protéger l’environnement et assurer un développement durable; comme l’a mentionné Prisca Luanda: "une capacité à agir rapidement en cas de crise en assurant un avenir plus sûr pour tous".

Et bientôt d’autres innovations pouvant résoudre les problèmes de la communauté.

« L’école que nous lançons aujourd’hui n’est pas simplement une institution d’enseignement supérieur parmi tant d’autres, elle incarne l’espoir, la résilience et la détermination de tout un peuple à surmonter les obstacles qui se dressent sur notre chemin vers un avenir meilleur. À travers ses 5 filières de Master couvrant un large éventail des domaines allant de la gestion des risques et catastrophes naturelles, à la bio-ingénierie en passant par la géodésie et la séismologie ; cette école offrira à nos jeunes talents les outils nécessaires et les connaissances nécessaires pour faire face aux défis de notre époque » ajoute-t-elle

Selon le Directeur de cette école, le Dr Blaise Mafuko, l’ESV "a la mission de comprendre les risques de catastrophes dans ses aspects physiques, sociétaux, économiques, environnementaux, etc, en vue de contribuer à la réduction des risque de catastrophes pour être à mesure de rendre les communautés plus résiliantes et avoir un développement durable au niveau en RDC" dit-il.

Des chercheurs et spécialistes de la RDC (OVG), HUB, CAFDO, ActionAid; de la Belgique (MRAC); de UK ont présenté sous différentes thématiques enrichissantes au cours de cet atelier.

L’ESV est une école multidisciplinaire avec 5 filières dont: Master en Gestion des Risques et des Catastrophes, Master en Bio-ingénierie en Sciences et Technologie de l'Environnement, Master en Géodésie, Aménagement et Prospective Territoriale, Master en Séismologie et Construction Parasismique et le Master en Hydrologie et énergies d'origine volcanique

Auteur

admin

Laisse un Commentaire

Commentaire(s)